Référencement Ségur Vague 2

Le guichet d’entrée au référencement de votre solution

La vague 2 du Ségur du numérique en santé, c’est parti !

L’ambition du Ségur du numérique en santé est de généraliser le partage fluide et sécurisé des données de santé, entre professionnels et usagers.

Dans ce cadre, les dispositifs SONS (systèmes ouverts et non sélectifs) viennent financer la mise à jour des logiciels des professionnels de santé vers des versions « référencées Ségur » par l’Agence du Numérique en Santé.

Après une vague 1 centrée sur les enjeux d’alimentation de Mon espace santé, la vague 2 poursuit l’effort de montée en qualité des logiciels des professionnels de santé.

Quel périmètre pour la vague 2 ?

Le périmètre « cœur » de la vague 2 concerne à ce jour :

Le DMP

La consultation du Dossier Médical Partagé du patient pour rendre l’information utile rapidement et facilement accessible pour le professionnel de santé, et intégrable dans le logiciel

La MSSanté

L’intégration fluide dans le logiciel de l’information reçue par la Messagerie Sécurisée de Santé

La SSI

Le socle d’exigences minimales concernant la Sécurité des Systèmes d’Information

Ces dispositifs SONS vague 2 concerneront les solutions suivantes :

Médecine de ville

Logiciels de gestion de cabinet (LGC) des médecins de ville

Hôpital

Logiciels hospitaliers, en particulier le Dossier patient informatisé (DPI) et les Plateformes d’intermédiation (PFI)

Radiologie

Systèmes d’information radiologiques (RIS) et la diffusion de la donnée image (DRIM BOX)

Biologie médicale

Systèmes de gestion de laboratoire (SGL)

Officine

Logiciels de gestion d’officine (LGO) pour les officines de ville

Information

Tous les éditeurs des logiciels concernés pourront candidater à la vague 2 du Ségur du numérique en santé. Pour les solutions n’ayant pas obtenu le référencement vague 1 par l’ANS, l’éditeur devra au préalable démontrer que son logiciel respecte toutes les exigences de la vague 1.

Quel calendrier prévisionnel pour la vague 2 ?

Septembre 2022

Démarche de concertation

Fin T1/ début T2 2023

Publication des dispositifs à l’horizon

Avant fin 2023

Dépôt du dossier de référencement

2024

Début des déploiements

La vague 2 sous le signe de la concertation

La concertation avec les industriels se déroule en quatre étapes.

Chaque itération dure 3 semaines, et démarre par la publication des référentiels d’exigences minimales (REM).

Publication du référentiel Document mis en concertation Echéances retours
26 septembre REM Itération#1 7 octobre à 14h
17 octobre REM Itération#2 28 octobre à 14h
7 novembre REM Itération#3 >18 novembre à 14h
28 novembre REM Itération#4 9 décembre à 14h

La concertation, comment ça fonctionne ?

Etape 1

Indiquer dans le corps de votre mail les commentaires d’ordre général

Etape 2

Joindre au message, le fichier excel REM commenté pour chaque exigence dans la colonne G de l’onglet “SONS_XXX”

Etape 3

Envoyer votre mail à l’adresse correspondante en fonction de votre couloir

Etape 4

Chaque retour sera intégré dans la prochaine version du REM partagée avec un traitement anonymisé.

Etape 5

Des ateliers de travail seront également organisés au sein des « Taskforces Ségur ». Si vous souhaitez y participer, il vous suffit d’effectuer la demande par e-mail.

Cette page vous a-t-elle été utile ?

Les informations recueillies dans le questionnaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par l'ANS afin d’optimiser le site et satisfaire à vos attentes.

Les informations enregistrées sont destinées à l’usage de l’ANS et ne sont rendues accessibles qu’à ses services, personnels, prestataires externes ou partenaires habilités à en prendre connaissance.

Dans le respect de la réglementation applicable en matière de protection des données personnelles, vous disposez notamment d’un droit d’accès, de rectification et d’effacement de vos données.
Vous pouvez exercer ces droits en contactant le délégué à la protection des données de l’ANS, dans les conditions décrites sur la page dédiée Politique de protection des données personnelles du site de l’ANS.