Bibliothèque MOS-NOS

Bibliothèque de composants sémantiques

Que sont le MOS et le NOS ?

Le Modèle d’Objets de Santé (MOS) et les nomenclatures associées (NOS) constituent une bibliothèque qui regroupe le vocabulaire de base – des définitions, des nommages, des structures et des codages – utilisée pour les systèmes d’information et les échanges pour le sanitaire, médico-social et social. La bibliothèque est organisée en deux parties :  

  • La liste des composants élémentaires ;  
  • Leur mise en œuvre dans différents contextes. 

La bibliothèque MOS-NOS permet de s’entendre sur l’usage des concepts souvent rencontrés, quelle que soit la solution informatique utilisée. Ce langage commun est essentiel à la conception de nouveaux projets numériques. 

La bibliothèque MOS-NOS répond à la première mission de l’ANS : créer les conditions favorables à l’essor de la e-santé. Nous encourageons les acteurs du secteur à l’utiliser pour 3 raisons clés : 

  • Favoriser l'échange d’information en e-santé en harmonisant les concepts utilisés ; 
  • Partager le même sens de l’information, quel que soit le référentiel d’où elle provient ; 
  • Réduire les efforts de conception d’un projet numérique. 

De plus, la bibliothèque MOS-NOS est en libre d’accès sur notre site.

Découvrir le MOS-NOS

Le MOS est un vocabulaire essentiel pour construire le cadre d'interopérabilité des systèmes d'information de santé (CI-SIS). 

Le MOS-NOS propose une classification commune et partagée des documents traités dans les échanges et les systèmes d’information (SI) pour rendre ces objets cohérents et neutres. Les descriptions des composants élémentaires sont publiées en français et accessibles à tous sur le site de l’ANS.

La bibliothèque MOS-NOS en quelques chiffres

100 classes dans le MOS, comprenant 808 attributs

12 publications par an : en développement continu, le MOS et NOS sont publiés chaque mois, avec un historique des mises jour

428 NOS à ce jour. Les nomenclatures sont aux formats CSV, JSON/FHIR, XML/FHIR, XML/SVS et PDF

Dates clés du service

2016

Première publication du MOS et des NOS

2019-2020

Une nouvelle partie "Mise en œuvre" illustre la réutilisation des composants du MOS dans des contextes spécifiques. Ajout des descriptions métier aux codes NOS.

2021

Des concepts et nomenclatures sont créés pour de nouveaux domaines : le médico-social, les dispositifs médicaux, la gestion d’agenda partagé ou le cercle de soins

Vidéos

Modèle et nomenclatures des objets de santé, méthodes

Méthode d'élaboration des spécifications fonctionnelles des échanges

Les questions que vous vous posez

 L’ANS répond aux questions les plus fréquemment posées sur la bibliothèque MOS

[ Date de mise à jour : 3 mai. 2022 ] Produit / Service : Bibliothèque MOS-NOS Offre : Intéropérabilité

Selon les travaux de la Commission européenne sur l'interopérabilité sémantique, un vocabulaire de base, tel que le MOS et les NOS, peut être utilisé comme point de départ pour : 

  • Développer et faire évoluer de systèmes d'information (SI) afin de formaliser les modèles de données conceptuels et logiques de ces systèmes (par exemple, le MOS est utilisé comme référence pour la modélisation du RPPS) ; 
  • Échanger des informations entre les SI afin de constituer des modèles de données spécifiques à utiliser (ainsi, le MOS est sous-jacent au modèle d’exposition du ROR) ; 
  • Prendre en compte et fusionner des éléments provenant de sources différentes ; 
  • Publier des données dans un format commun d'annuaires ou de répertoires (comme l’Annuaire Santé).
[ Date de mise à jour : 3 mai. 2022 ] Produit / Service : Bibliothèque MOS-NOS Offre : Intéropérabilité

Le MOS est un ensemble de concepts, décrits de manière homogène et neutre, quelle que soit la technologie utilisée. Il offre une description commune des informations traitées dans les systèmes d’information (SI) pour faciliter les échanges numériques.  

La cohérence globale du MOS repose sur la définition et la description des concepts en UML (Unified Modelling Language). Certains attributs du MOS peuvent être codifiés : Ils sont alors associés à des Nomenclatures des Objets de Santé (NOS), c'est à dire des listes de codes-libellés.  

Vous êtes invités à utiliser le MOS et les NOS pour : 

  • Mutualiser et réduire les efforts au moment de l’analyse et de la conception d’un système (ou d’une application) en réutilisant les mêmes composants sémantiques ; 
  • Assurer la cohérence entre les développements internes, et avec les applications des systèmes externes dans un soucis d’interopérabilité. 
[ Date de mise à jour : 13 jan. 2022 ] Produit / Service : Bibliothèque MOS-NOS Offre : Intéropérabilité

Les professionnels en santé numérique sont invités à utiliser le MOS et les NOS en s’appuyant sur la méthode d’élaboration des spécifications fonctionnelles des échanges.  

Il y a 3 raisons principales de s’y conformer : 

  • Favoriser l’interopérabilité des systèmes en harmonisant les noms, attributs, valeurs et nomenclatures ; 
  • Partager le même sens de l’information, peu importe le référentiel d’où elle provient ; 
  • Réduire les efforts de spécification, d’analyse et de conception des projets e-santé. 

L’ANS vous propose des formations sur le MOS, les NOS et la méthode d’élaboration des spécifications fonctionnelles des échanges.

Le schéma ci-dessous illustre les profils types des utilisateurs du MOS et des NOS :



Cette page vous a-t-elle été utile ?

Les informations recueillies dans le questionnaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par l'ANS afin d’optimiser le site et satisfaire à vos attentes.

Les informations enregistrées sont destinées à l’usage de l’ANS et ne sont rendues accessibles qu’à ses services, personnels, prestataires externes ou partenaires habilités à en prendre connaissance.

Dans le respect de la réglementation applicable en matière de protection des données personnelles, vous disposez notamment d’un droit d’accès, de rectification et d’effacement de vos données.
Vous pouvez exercer ces droits en contactant le délégué à la protection des données de l’ANS, dans les conditions décrites sur la page dédiée Politique de protection des données personnelles du site de l’ANS.